Mille Milles…

1000 Milles, nous avons parcouru 1000 milles depuis notre départ de la Rochelle !

Voilà, nous sommes partis.

Les derniers jours à la Rochelle, fébriles, occupés à essayer de terminer tout ce qu’il nous semblait nécessaire, nous nous sommes laissés envahir par toutes ces préoccupations autour de notre départ et de ses aléas…

Et puis Hubert et Pierre (notre routeur) l’ont dit, là il faut partir, il y a une bonne fenêtre météo, c’est le moment, Lorenzo se dirige plutôt au nord et même si sa queue laissera de grosses vagues dans le golfe de Gascogne, il n’y aura pas trop de vent et cela devrait bien se passer.

Donc nous sommes partis le mercredi 2 Octobre 2019 à midi pour notre grande aventure.

Très vite en fait il n’y a plus eu de vent….

Et très vite alors le moteur est venu soutenir ce départ…

Au bout de 48 heures environ nous sommes arrivés en Galice, las du bruit du Volvo, on a jeté l’ancre et on a dormi dans une petite Ria Alta à l’ouest de Gijon. Ribadeo. On n’est pas restés, on n’est pas allés à terre, on a dormi.

Et on est repartis toujours sans jamais vraiment savoir jusqu’où.

Ce fut Muros une petite bourgade de Galice entre la Corogne et Vigo, mignonne, tranquille, de jolies pierres, jolies églises, de drôles de greniers à grains sur pilotis de pierre assez surprenants.

img_20191006_1637115660057445495632142.jpg

C’est Joli Muros, assez désuet, assez loin de tout à cette période de l’année, avec ses habitants qui sortent tous à 17 heures se promener.

Continuer la lecture de Mille Milles…

J-25 a peu près…

H&N.jpg

On a compté en années le temps qui nous séparait de notre départ en bateau, puis, il n’est plus restée qu’une année, puis on a compté en mois, maintenant en semaines, en jours…

Plus on se rapproche et moins on a l’impression que nous serons prêts…

Pourtant, on a arrêté nos jobs tous les deux, vendu la boite et la maison de la Croix Rousse, on a fini les travaux de St Rambert, nous y sommes installés (très amusant de rapatrier le contenu d’une maison dans une autre déjà bien pleine).

img_20190727_102057860254914765118875.jpg

Le Chantier Amel a fait du super job sur le bateau pour parfaire quelques petits détails, carénage début Septembre, installation des panneaux solaires itou!

Nat peaufine les assurances, l’abonnement Iridium est réactivé, les équipages constitués

Pot de départ prévu le 18 Septembre, avant tournée familiale parisienne,

Puis avitaillement, attente du créneau météo ad’hoc, et grand départ.

Pour tous, rappelez-vous du « Save the Date » du 18 septembre au BDB.

 

 

De longs préparatifs…

Depuis que nous avons ramené Perfect Day à La Rochelle, début Mai, nous préparons le bateau pour notre grand départ.

La rochelle

Faire réparer ce que nous avons cassé au cours de notre ballade entre Hyères et Cascais puis de Cascais à La Rochelle; faire réparer ce qui relève de la garantie. Certains pensent qu’un bateau neuf, livré par l’un des plus prestigieux chantier, ce serait un peu comme une voiture neuve: on quitte la concession pour y revenir 30000 km plus tard pour un simple entretien…

Que néni!

Un bateau, surtout en tout début de série est quasiment un prototype, bourré d’équipements complexes, qui va se faire secouer dans tous les sens des jours durant, dans un milieu humide et salin. Encaisser le choc des vagues, naviguer incliné à 25° d’un bord ou de l’autre. Et subir les maladresses de l’équipage amateur, qui va frotter un quai, si ce n’est taper dedans, ou empanner sans le vouloir par 30kts de vent.

Des chocs, de l’eau salée, de l’air marin, une forte amplitude de température… tout ce qu’adorent circuits électriques, connectique informatique, moteurs diesels ou électriques, pompes en tous genres etc.

Pour donner une petite idée, il y a trois circuits électriques indépendants sur Perfect Day, du 12V, du 24V, du 220V… et trois réseaux informatiques aux protocoles différents.

Cinq moyens de produire de l’électricité (solaire/hydro-générateur/Groupe électrogène/Alternateur moteur/prise de quai), et autant de régulateurs et de chargeurs de batterie truffés d’électronique. Des protections dans tous les sens (ben oui l’électricité et l’humidité…).

Il y a une pompe hydraulique, des moteurs électriques en pagaille, des pompes à ne pas pouvoir les compter, à huile, à eau douce, à eaux usées, à eaux noires, à eau de mer, de frigo, de clim, d’aérothermes, j’en oublie…

Alors on est arrivé à La Rochelle avec une liste longue comme le bras de petits (et gros) trucs à revoir avec le chantier.

Ajoutons y toutes les nouvelles bonnes idées de modifications/améliorations en vue de notre grand départ, et le carénage annuel, il y a eu du taf!

PD carénage LR1

La bonne nouvelle, c’est que, l’équipe technique du chantier, à La Rochelle a un niveau de service cinq étoiles. Et ils nous ont recommandé pour nos modifications des prestataires de premier ordre. Et donc, tout est prêt pour partir début Octobre.

Pour ceux qui ont eu la gentillesse de nous accompagner depuis Hyères, les modifications majeures sont:

  • coté sécurité: la pose de mains courantes et de pontets d’amarrage de harnais un peu partout, et le remplacement des deux tabourets jugés dangereux par une table basse nettement moins agressive;
  • coté écologie: la pose de 680 Watts de panneaux solaires, pour diminuer l’utilisation du groupe électrogène
  • coté confort: le remplacement du moteur de l’annexe en attendant qu’un modèle électrique fiable débarque sur le marché, parce que TORQEEDO c’est une belle idée mais pas un moteur…
  • et le taud de soleil comme sur Puerto Eden!

 

Tour de l’Atlantique

Notre programme de Navigation 2019 2020:

tour de l'atlantique

La Rochelle – Vigo

Départ le 1er Octobre 2019

Route directe : 500 Milles ; durée prévue : 9 jours Max pour la descente dont 4 jours de cabotage en Galice.

Vigo – La Gracioza aux Canaries

Départ le 10 Octobre 2019

Route directe : 810 Milles ; durée prévue : 7 jours Max pour la traversée ;

Continuer la lecture de Tour de l’Atlantique

Eté 2018 : Premiers Bords

 

Pour prendre en main notre beau bateau tout neuf, nous avons prévu une petite virée par les Baléares cet été.

Nous partons de Hyères le 15 Juillet, pour arriver à Lisbonne fin Août.

Hyères Lisbonne

Première partie: Hyères -> Palma de Majorque, via Minorque: du 15 au 26 Juillet, avec Alice, Mathilde, Pénélope et Aurore.

Depart retardé par la finale de la coupe du monde gagnée par la… FRANCE… Bien sur! Et surtout par un bon petit coup de vent sur Porquerolles qui nous fera partir le 17 Juillet.

Nous en profitons pour faire un tour à la Fondation Carmignac avec une guide de marque en la personne d’Audrey.

 

 

Durant la traversée entre Porquerolles et Minorque nous pêcherons même deux beaux poissons, au coucher et au lever du Soleil qui accompagnerons nos repas pendant un bon bout de temps.

Puis, nous naviguons tranquillement entre Minorque et Majorque jusqu’au 26 Juillet date à laquelle Penelope et Audrey reprennent l’avion pour revenir en France.

 

 

Le 27 Juillet nous accueillons Antoine et nous faisons un petit tour à Palma pour la Copa del Rey!

received_2222509351395647.jpeg

Charlotte nous rejoint début Août juste pour son anniversaire

et nous prenons cap sur Formentera, pour déposer: Mathilde,  chez Fred et Marion.

received_438545870293418.jpeg

Charlotte fête ses 23 ans à Carthagene

8242254023901625751.JPG

Alice et Antoine  reprennent l’avion pour Nantes le 10 Août  à l’aéroport de Malaga.

On en profite pour faire un petit tour à Grenade et l’Alhambra:

.

 

Et c’est au tour de Bertrand de nous rejoindre.

Du 10 août au 30 Août: Malaga Lisbonne, avec un passage à bord de Bertrand puis Xavier et Nathalie et Fannie.

 

http://www.mymarinacascais.com/

Convoyage début Avril 2019 de Perfect Day entre Lisbonne et La Rochelle avec pour l’instant Hubert et Jean-Marc.

 

 

 

Hiverner à Venise, quelques tuyaux:

Quelques infos sur Venise en voilier.

Nous avons hiverné Puerto Eden deux années de suite (Sept->juin) à la Marina Vento di Vénézia sur l’ile de la Certosa. Nous avons adoré et beaucoup profité de Venise.

Cette petite Île est un peu à l’écart de l’agitation vénitienne est un endroit paisible mais assez bien déservi:

Depuis l’Aéroport San Marco:

La Linéa Blu d’Alilaguna passe par la Certosa en allant à Venise depuis l’aéroport. il suffit de demander au marin de marquer l’arrêt.

Si vous arrivez  en famille, ça vaut vraiment le coup de prendre un bateau taxi, pour 110€, il vous dépose  avec vos valises directement au bout de votre quai à la marina.

Une fois sur l’ile, on rejoint Venise, en Vaporetto, soit par la ligne 5-1/2 soit par   la 4-1/2, on prend très vite l’habitude.

Nous sommes aussi souvent allé à Venise avec l’annexe, ce n’est pas vraiment autorisé mais tellement agréable.

Il faut, dès votre arrivée (peut être même par internet avant de partir) prendre une carte de résident Venezia Unica, c’est indispensable, il en faut une par personne. Ensuite on charge les billets de transport dessus.

Entre l’arrêt de Vaporeto et les quais de la Marina, il y a une longue marche (environ 1km), ce n’est ennuyeux que lorsque l’on est chargé ou si il pleut. On peut s’arrêter boire un Spritz ou manger des cicchetti au bar du seul hôtel de l’île. Il n’y a aucun commerce sur l’île.

La marina est très bien protégée, l’accueil est très agréable et l’équipement plutôt satisfaisant. Normalement il y a de la place, et le tarif est raisonable.
Il y avait une importante réduction pour les membres de STW.

Ensuite Venise… des possibilité infinies et d’incessantes découvertes! Le plus difficile est d’en repartir.

Liens utiles:

pour créer votre carte Venezia Unica

La marina Vento di Venezia à la Certosa

Nos restaurants préférés:

Osteria Da Carla

Pane Vino e San Daniele

Des lieux d’expo (un peu) moins connus:

Le stanze del vetro à San Giorgio Maggiore

le palais Fortuny

et pour Carlo Scarpa

un itinéraire Scarpa